dimanche 17 mars 2019

Les improbables, chanson de l'École normale supérieur de Ker Lann

Histoire de ne pas faire disparaître totalement Les Improbables du web, j'héberge leurs musiques sur ce serveur. Jusqu'à ce qu'il disparaisse. C'est ici

Lire la suite...

dimanche 10 mars 2019

Traductions des meilleurs billets

Je pense tenter de traduire certains posts en anglais. Ça ira sur un autre blog sur milchior.fr Et aussi, si c'est pertinent, ça sera cross-posté sur less wrong. Je traduirai pas les six-cents et quelques billets. Certains ne présentent plus aucun intérêt à mes propres yeux. Pour ceux qui lisent ce blog plus ou moins régulièrement, j'aimerai bien votre avis. Quels sont les billets les plus marquants, intéressants, etc.. ?

mardi 19 février 2019

Expliquer l'open-source au moment Meurice

Au Paris Open Source Summit, j'ai croisé Guillaume Meurice. Un humoriste, qui s'est fait connaître en étant chroniqueur au Coq des bruyères(connaître de moi, j'entend), puis sur France Inter dans l'émission Par Jupiter (connu du grand public ici). Dans ses chronique, il interview des gens, personnage public ou non, tente avec beaucoup de mauvaise foi de trouver des contradiction, garde des petits extraits de phrase et rigole avec ses comparses. Bon, dis comme ça, ça a pas l'air top, mais en réalité, j'aime beaucoup.

J'ai donc réfléchi à ce que je dirai si je devais expliquer ma présence au salon. En essayant de trouver un truc qui soit assez cours pour son micro, et qui sonne bien vu le style de pensée qu'il défend.

Lire la suite...

vendredi 15 février 2019

Critique des vidéos de vulgarisation sur l'origine de l'homosexualité (Balthazart, Tronche en Biais, Max Bird)

Il y a un certains temps[1] naissait une polémique dans un fragment des réseaux sociaux. Choses plus rare, il y avait dans les gens dont l'avis m'importe deux groupes opposés composés de gens que, en général, j'estime. Ou au moins que j'estime assez pour lire leurs avis quand ils en postent un.

Cette polémique tournait autour d'un résultat scientifique, vulgarisé en francophonie par Docteur[2] Jacques Balthazart. Celui-ci est l'auteur -entre autre- d'un livre «Biologie de l'homosexualité: On naît homosexuel, on ne choisit pas de l'être», sorti en 2010. Ses travaux de recherche ont gagné en visibilité récemment grâce à une vidéo du youtubeur Max Bird[3] qui a fait plus de 100 000 vues, ainsi qu'à une participation dans l'émission de zététique La Tronche en Biais[4] qui n'a fait «que» 20 000 vues (mais qui dure 2 heures au lieu de 8 minutes).

Le fond de cette polémique a été critiqué de façon détaillé par d'autres blogueur. Ces billets sont intéressant pour se faire un avis sur la véracité des résultats. Mon billet prend un angle assez différent. Je cherche à comprendre pourquoi, même s'il avait raison, Docteur Balthazart aurait du mal à me convaincre de la manière dont il s'y prend. Et comment, sans changer sa théorie, il pourrait déjà être plus simple à croire.

Notes

[1] Quand j'ai commencé le billet, j'avais écris "quelques mois". C'est devenu largement faux

[2] Je suppose que Professeur serait plus approprié, j'ignore quel est le titre honorifique exact à utiliser.

[3] Disclosure: on se connaît. Je dois être encore dans ses amis facebook, on a fait quelques scènes ouvertes ensemble, j'ai vu 4 fois son spectacle, j'en ai le dvd. On a même très brièvement collaboré sur un sketch à On N'demande qu'À en Rire. Bref, en général, j'étais fan de son travail.

[4] disclosure: j'ai déjà rencontré les deux créateurs de la Tronche en Biais lors de conventions. À l'époque, Acermendax créait de la saga mp3 et Vled créait sa musique. J'étais dans leurs amis facebook au moment de l'histoire que je narre. J'ai fini par les retirer. J'avais acheté un livre de fiction d'Acermendax. Je tippais la tronche en biais les premiers mois.

Lire la suite...

Less-Wrong community week-end.

Ce billet a été commencé en septembre. J'y narrais le Less Wrong Community Week-end européen. Je ne suis plus capable de le compléter, car trop de temps s'est écroulé entre temps. Aujourd'hui, j'ai payé mon billet pour le week-end 2019, et me dit qu'il faut finir ce billet, quitte à le publier avec des trous. Pour une fois, c'est un billet avec un but relativement précis. J'ai au moins deux lecteurs qui lisent aussi Scott Alexander (et même qui m'ont dit être assez intéressé pour être allé au meet-up annuel de Paris), qui ne sont pas totalement étranger à Less-Wrong, et j'imagine que ce week-end pourrait leur plair, au moins s'ils décidaient de faire le trajet d'Île de France jusqu'à Berlin. Par ailleurs, ce billet peut servir de préambule à un autre billet qui me prend du temps à écrire: pourquoi je me considère less-wronger/pourquoi j'aime le mouvement d'aspirant rationaliste.

Lire la suite...

Me débarrasser de mes livres

J'ai tenté de me débarrasser (revendre, sinon donner) de l'immense majorité de mes livres. J'ai du mal à croire encore au livre papier. Tout comme le cd audio, que j'achète principalement quand il est impossible d'acheter juste une version MP3, ou dans les très rare cas où je peux me le faire dédicacer. C'est bien plus dur que j'aurai cru. Voici ce que j'ai fait.

Lire la suite...

lundi 11 février 2019

Comparaison de deux blagues sur «Roi» de Bilal Hassani.

TW: homophobie?, éxecution.

Un dessinateur de presse et moi avons grosso modo fait la même blague. En tout cas, utilisé un angle très proche. L'angle est assez évident, rien de révolutionnaire[1], mais la blague elle même a été reçu très différemment. Probablement car il est publié dans la presse et pas moi. N'empêche que j'ai trouvé ça assez intéressant, comme illustration de différentes manières de faire rire à partir du même sujet.

Note

[1] Jeu de mot non voulu avant la relecture. Et totalement assumé après relecture.

Lire la suite...

vendredi 25 janvier 2019

Questionnement sur ma responsabilité en tant que développeur

Depuis peu, je suis un développeur. Je code depuis un moment, mais il est assez nouveau que j'ai des gens utilisant mon code. J'ai contribué au logiciel anki (à hauteur de 18 lignes de code, selon github). Mais surtout, j'ai créé 34 add-on pour Anki.

Ces add-ons ont des retours positifs quasi-unanime. L'unique retour négatif est accompagné d'une critique disant que mon add-on ne fait pas quelque chose que mon add-on disait explicitement ne pas faire. Et que d'ailleurs, depuis, il fait.

Ces add-ons ont, au total, été téléchargé 6000 fois. Dont un unique add-on qui a été téléchargé 3000 fois à lui tout seul. J'ignore combien de gens utilisent réellement ces add-ons. Est-ce que comme moi, des gens ont anki installé sur plusieurs ordis, et donc ont téléchargé plein de fois le même add-on. J'ignore si les mises à jours des add-ons sont compté comme des téléchargements. Bref, le vrai nombre de gens utilisant actuellement mon code est bien plus faible. Mais ça reste considérablement plus grand que tout ce que j'ai pu coder pour mon travail de recherche.

Ce qui fait que pour la 1ère fois, je me pose des questions sur mes responsabilités en tant que développeur. Ça ne sera jamais des questions aussi importantes qu'un dévelopeur de système embarqué dans un véhicule, où qu'un logiciel qui indique qui mettre en prison ou non. Dans le pire des cas, j'empêche l'utilisateurice d'apprendre correctement des choses. Mais bon, ça serait dommage quand même.

Add-ons innoffensif

La plus part de mes add-ons ne font absolument rien de mal. Je vais à titre d'exemple expliquer mes 3 add-ons les plus téléchargés.

Mon add-on téléchargé 2987 fois affiche des informations à côté de chaque deck dans la fenêtre principale. Certaines méta-donné ne présentent aucun intérêt selon moi, mais m'ont été demandées. Par exemple, le nombre de cates jeunes/matures (i.e. dont le délai est inférieur ou supérieur à 3 semaines). D'autres me paraissent très importantes et devrait selon moi directement être donné par anki. Par exemple le nombre de cartes qui n'ont jamais été vues une seule fois.

Le deuxième add-on, téléchargé 793 fois, permet de copier une note. D'ailleurs, l'add-on n'est pas de moi à la base. Moi je l'ai juste modifié pour que l'add-on puisse copier les méta-donné en plus des données. Et pour qu'il soit compatible avec la nouvelle version d'anki. J'ai un add-on qui, dans le log de suppression, rajoute un nouveau champ expliquant pourquoi la suppression à eu lieu. Normalement, tu essayes d'éviter de dupliquer de l'information, donc copier une note est en général une mauvaise idée. Mais de temps en temps, c'est pratique, par exemple pour séparer une note en deux notes. Tu copies d'abord. Puis une fois la copie finit, tu nettoyes les deux notes séparément.

Le 3ème add-on, téléchargé 367 fois, change la compilation du LaTeX. Plus précisément, ça change le moment où Anki compile le LaTeX. Par défaut, anki compile le LaTeX uniquement quand il a besoin de l'afficher. Le souci étant que si tu révises sur ton téléphone portable, comme celui-ci n'a pas de compilateur LaTeX, tu ne peux pas voir ta cartes. Avec mon add-on, la compilation est faite dès que la carte est crée sur l'ordinateur. Comme ça la carte est directement visible sur le portable quand tu en as envie. Par ailleurs, compiler tôt permet de prévenir rapidement si le LaTeX a une erreur, et donc de corriger l'erreur rapidement.

Un add-on maléfique.

Pour rappel, l'idée fondatrice d'anki est la suivante: tu veux apprendre quelque chose par cœur. Pour ça tu dois le réviser régulièrement. Anki planifie les révision pour qu'elles arrivent peu avant le moment où tu aurais oublié l'information. Donc tu dois surtout faire les révision quand Anki pense que c'est le moment de les faire.

Une demande régulière des utilisateurice est de pouvoir partir en vacance une semaine sans avoir une semaine entière de révision à faire en revenant. Donc repousser toutes les cartes d'une semaine. C'est une super mauvaise idée, parce que si tu fais ça, tu casses tout le principe de base d'anki. Et d'ailleurs, c'est pas grave, si tu as du retard, anki en tient compte, et s'adapte. Peut-être qu'il te faudra 3 ou 4 jours pour rattraper tout ton retard lié à la semaine que tu n'as pas faites, mais après ces 4 jours, tout sera redevenu normal.

Eh bien, j'ai créé un add-on qui reporte les cartes d'une semaine (ou d'autant de jours que tu veux, même un nombre négatif de jours). J'ai aidé les gens à saborder le principe fondateur d'anki. Ils ont l'impression d'avoir une tâche plus simple. Mais en réalité, ils se bousillent le processus d'apprentissage. Par conséquent, j'ai pas mal hésiter à créer cet add-on.

Ma rationalisation, c'est que des témoignages concordant indiquent que, quand, en revenant de vacances, des utilisateurices voient qu'ils ont plusieurs centaines ou milliers cartes à revoir, ça leur fait peur. Ils repoussent anki, prennent plus de retard et finalement abandonnent. J'ai donc estimé - et c'est ce que j'explique dans la description de l'add-on, que cet add-on était un moindre mal. Qu'il corrigeait un comportement irrational humain et évitait l'abandon total.

Un add-on dangereux

La base de donnée d'anki est horrible. Toute la configuration d'anki est stocké dans une table, comprenant une unique ligne. Chaque colomne correspondant à la configuration d'un paramètre, stocké en json.

Comme j'utilise beaucoup anki, j'ai des configurations assez complexe. Le json est stocké de façon «condensé» sur une seule ligne. Si j'essaye de copier ce json et de le mettre dans emacs, emacs plante. Visiblement, il n'aime pas les lignes qui font plus d'un million de caractère.

J'ai donc créé un add-on qui explose le json et créé une base de donnée digne de ce nom. Comme ça on peut enfin lire la base de données avec des outils standard. Et je suis en train de créer l'outil inverse. Qui recrée une base de donnée exploitable par anki à partir de ma base de donnée lisible. L'idée de base étant que la base de données lisible serve à ce que tu puisse faire des modifications simplement à la main ou à l'aide de requête sql. Et que ces modifications soient ensuite prise en compte par anki.

Il y a deux types de soucis. Le premier, c'est une erreur immédiate. Si la personne utilisant l'add-on n'a pas crée de copie de sauvegarde d'anki, puis qu'il synchronise sa base de données vers le serveur, il peut rapidement perdre pas mal de chose. C'est un risque assez faible, puisqu'anki créé, à chaque fois qu'il est éteint, une copie de sauvegarde. Donc l'utilisaterice devrait, au pire, perdre les modifications faites depuis la dernière fois qu'anki a été allumé ou synchronisé. J'ai moi même été victime de cette erreur. J'ai testé la synchronization avec une base de donnée dans un état étrange. Et bien, laissez moi vous dire que mon téléphone n'a pas aimé. Heureusement, j'avais des back-up et j'ai pu tout réparer.

Le second souci arrive si en plus l'erreur porte sur une unique note, ou sur un type de note peu utilisé, l'erreur peut ne pas être détecté avant très longtemps. Voir ne pas être détecté du tout, si quelque chose disparaît sans laisser de trace, ça peut prendre du temps de réaliser qu'il y a un manque. Je suis donc en train d'aider des gens, potentiellement moi, à ce tirer une balle dans le pieds.

Tout ça arrivera certainement un jour, et ça m'inquiète d'en être partiellement responsable. Bien sûr, l'étape où la base anki est recréée vérifie les erreurs les plus évidentes. Ainsi, la base de donnée vérifie l'unicité des champs qui doivent être unique. Et je vérifie aussi que les listes qui contiennent un élément numéro 4 contiennent aussi un élément numéro 3. Mais je ne peux pas tout vérifier, puisque je ne sais pas à l'avance ce que les utilisateurice voudront faire, et donc quels changements seront normaux ou non.

mardi 15 janvier 2019

Trans-lover

Ce billet a été publié en 2016 sur mon autre blog. J'ai retiré quelques passages un peu explicite, j'ai aussi mis à jours/rajouter quelques anecdotes, mais ça ne devrait pas changer le fond du propos.

Je m'étais récemment posé la question de savoir si je ne donnais pas l'impression d'être un trans-lover. I.e. en gros, quelqu'un qui cherche spécifiquement à être en relation (quelque soit le sens de ce mot) avec des personnes trans. Et si j'en parle, c'est qu'un ex, qui est trans, m'a confirmé que pendant un moment il a cru ça.

Lire la suite...

mercredi 2 janvier 2019

Note on an introduction on Anki given a 35C3

This post is a comment about a self-organised workshop Introduction to anki I gave at #35C3 (35th Chaos Communication Congress, a congress of 17k hackers). This workshop was announced on the anki's subredd where I asked for ideas. I received a lot of useful feedback from this subreddit and from the related discord server. The main audience of the current blog post is thus those person, already in anki's community. This post contains idea in random order.

Lire la suite...

vendredi 14 décembre 2018

Altruisme efficace et critiquer les actions militantes, réponse à ce paradoxe

Depuis quelques temps, je me suis intéressé à la notion d'Altruisme Efficace (EA, pour Effective Altruism). Mes lectures à ce sujet sont intéressante[1], et j'aimerai juste rajouter au débat une petite idée qui m'est venue, qui me semble importante, et que je n'y ai pas encore rencontré. Si l'idée est déjà présente quelque part, alors je peux au mois signaler qu'elle est bien trop cachée, et devrait être présentée dans n'importe quel introduction à ce sujet.

Note

[1] J'ai tenté de rejoindre le groupe parisien, mais pour l'instant, je n'ai rien vu d'autre que des discussions. Si je pense avoir été plus efficace avec les interventions en lycées (dont j'ai pourtant questionné l'intérêt) qu'avec cette association, j'ai préféré ne pas y retourner.

Lire la suite...

lundi 3 décembre 2018

Le dilemme du tunnel dans Atlas Shrugged

Selon moi, un des passages les plus marquant d'Atlas Shrugged, c'est le dilemme du tunnel. Je vais tenter de l'abstraire[1]. Je ne sais pas comment formaliser exactement ce dilemme en un jeu formel. Ce n'est d'ailleurs pas le but ici. J'espère garder les détails important et uniquement cela[2]. Une fois présenté, je tenterai de partager de maigre réflexion que ça m'inspire.

Notes

[1] J'avais tenté de le décrire en détail. Il est inutile de suivre ce lien pour comprendre le billet actuel

[2] il a été très dur pour moi de savoir exactement ce qui était important ou non.

Lire la suite...

mardi 20 novembre 2018

Comment Desproges aurait involontairement complimenté un mouvement féministe

Dans l'intégrale de Desproges, j'ai trouvé une citation qui m'a marquée. De mémoire, ça donnait quelque chose comme: «Un homme vient de gagner le concours de France de tricot. Le MLF(Mouvement de Libération des Femmes) a annoncé un communiquée. Elle ne savent pas encore ce qu'elles y mettront.»

J'ai eu l'occasion d'en discuter avec une amie activiste féministe. Je crois que c'était dans l'idée de prendre une blague parlant de féminisme. De mémoire, ça l'a fait rire. Ça m'a légèrement surpris, car cette blague ressemble un peu à une moquerie, et pourtant, moi-même, je n'avais pas exactement l'impression que Desproges descendait le MLF dans sa blague. J'ai mis très longtemps avant de réaliser à comprendre pourquoi cette blague me parait plutôt acceptable. Aujourd'hui, je trouve que Pierre Desproges a - involontairement peut-être - fait un très grand compliment au MLF.

Lire la suite...

dimanche 18 novembre 2018

Pourquoi je préfère le rationalisme à la zététique

Je compte comparer zététique et rationalisme (celui que j'ai vu, côté lesswrong). Et expliquer pourquoi j'ai clairement une préférence pour le second.

Tout d'abord, je tiens à préciser que ce billet ne parlera que de ce que j'ai pu observer des textes/vidéos se réclamant de la zététique, et de ceux se réclamant du rationalisme. Je vais commencer par tenter de décrire la zététique de façon relativement charitable. Je ne prétend pas réussir un test de Turing idéologique sur la zététique(i.e. je ne pense pas qu'un zététicien pensera que ma description ait été écrit par l'un des leurs). Mais au moins expliquer ce qui m'a fait me dire «tiens, ça pourrait m'intéresser», quoi que sans me pousser à les rejoindre sérieusement. Je décrirai ensuite ce que j'ai pu voir du milieu aspirant rationaliste, et qui m'a convaincu à me rendre à Berlin participer à un meet-up de trois jours. Enfin[1], je tenterai de comparer ces deux sujets. D'expliquer pourquoi il me semble pertinent de les comparer. Et pourquoi l'un me plait bien plus que l'autre.

Note

[1] Je tiens à noter que c'est un effort pour moi de ne mettre cette partie qu'à la fin. Ayant connu la zététique avant le rationalisme, je vois tout de suite les différence, et j'avais donc envie dans le paragraphe parlant de rationalisme d'expliquer «voyez, ça, c'est tellement mieux !»

Lire la suite...

dimanche 11 novembre 2018

Ce que représent(ait) ma bibliothèque

Disclaimer: j'ai écrit ce billet l'été 2017. Mon avis à un peu changé. Je publie ce billet pour pouvoir le lié dans un billet plus récent qui arrivera plus tard.

Au moment du déménagement, la question de la pertinence de garder ses livres est lourde de sens. Je me souviens avoir lu, sur twitter, quelqu'un qui regrettait qu'avec les liseuses, les gens ne peuvent plus regarder notre bibliothèque. Quelqu'un lui répond que, comme ça, les livres servent à être lu, et pas de marqueurs social. Ça m'a vraiment questionné. Voici donc ce que représente ma bibliothèque pour moi.

Lire la suite...

mercredi 31 octobre 2018

Réponse à quelqu'un me questionnant sur l'infini

Un soir, avec un ami prof de math, on discutait avec des types pas du tout matheux - comme quoi on est ouvert d'esprit vous voyez. Et l'un de ces types nous questionne sur ce qu'on pense de l'infini. Je ne suis pas certain de comprendre sa question, et de pouvoir la reformuler honnêtement. Tel que je l'ai compris, il se demandait comment on pouvait se permettre de manipuler l'infini, si ça avait vraiment du sens.

J'ai trouvé assez intéressant que mon ami et moi ayons immédiatement pensé à des réponses extrèmement différentes. Ça me donne envie de lister des idées de pistes de réponses à ce sujets. Et surtout, de vous demandez ce que vous, vous auriez répondu.

Lire la suite...

lundi 29 octobre 2018

Quelques questions sans réponse pour être un bon allié pour ses potes trans

J'ai récemment écrit au sujet des règles que j'ai vu plusieurs personnes trans demander les concernant. Plus précisément, j'avais écrit au sujet des règles qui se contredisent d'une personne à l'autre. J'ai entendu tout un tas d'autres règles - qui devraient être évidentes - et qui semble universelle. Parmi ces exemples de règles, il y a: ne pas demander de photo de la personne avant la transition, ne pas demander son deadname, ni quoi que ce soit au sujet de ses parties génitales.

Il y a plusieurs autres sujet qui me turlupine, où je n'ai entendu aucune autre règle. Où je me dis qu'il manque un manuel de savoir vivre en milieur non cis-het, et où je le regrette. Encore une fois, je ne cherche pas à théoriser, juste à comprendre comment, en tant que cis fréquentant des personnes trans, je peux être un bon allié en pratique.

Lire la suite...

dimanche 21 octobre 2018

Quitter la recherche

Ce blog ne prétend pas avoir un contenu original. Ce billet ne sera clairement pas original, je répète beaucoup de choses souvent entendues de la bouche d'ami-e-s et ex-collègues. Et comme le dit sur twitter ce charmant Typhon c'est un genre de texte assez à la mode.

Lire la suite...

mercredi 10 octobre 2018

Pourquoi certains insistent sur une méthode d'inclusion quand d'autre dit que ça les exclut

Il y a un processus de discussion/argumentation que je ne comprend pas, et je compte illustrer ce processus avec un exemple vaguement lié à la notion de genre/transidentité. Et même si je n'ai pas d'autre exemples en tête, je suis persuadé que le questionnement pourrait se généraliser

Lire la suite...

samedi 29 septembre 2018

Programmation et ligne de commande avec anki

Voici comment j'utilise anki pour me souvenir de notions de programmations et de ligne de commande.

Lire la suite...

- page 1 de 36