Me débarrasser de mes livres

J'ai tenté de me débarrasser (revendre, sinon donner) de l'immense majorité de mes livres. J'ai du mal à croire encore au livre papier. Tout comme le cd audio, que j'achète principalement quand il est impossible d'acheter juste une version MP3, ou dans les très rare cas où je peux me le faire dédicacer. C'est bien plus dur que j'aurai cru. Voici ce que j'ai fait.

Que garder ?

J'ai appliqué une restriction principalement: je ne me débarrasse d'un livre que s'il existe en version électronique. Ce qui a des effets très bizarre, puisque je me suis donc débarrassé de l'intégrale de Devos. Mais pas de recueils des premiers textes de Roumanoff[1]. Si le livre était disponible sur kindle, j'ai demandé à amazon de m'envoyer un échantillon gratuit. Ça me permet d'avoir une liste facile des livres que j'avais avant. S'ils n'étaient pas sur kindle, mais qu'ils étaient sur library genesis, je l'ai noté aussi. Je n'ai pas regardé d'autre boutiques comme Kobo/Fnac, j'imagine difficilement qu'ils aient des offres qu'amazon n'aient pas.

Actions

Pourquoi la revente avant le don à des associations/boîtes à livre

Il y a deux questions différentes à traiter. La première c'est de savoir pourquoi il faut payer pour accéder à l'information. Je trouve dégueulasse à quel point avoir des sous, et habiter dans une grande ville aide à se cultiver. Mais toute action que je pourrai avoir ici est vraiment marginale, donc c'est pas mon propos. L'autre question, c'est guider à qui vont les livres. Ainsi, j'ai une préférence forte pour que les livres aillent vers des gens qui sont intéressés par ces livres, et pas juste qui sont tombés dessus par hasard et l'ont pris en se disant «pourquoi pas», ou pire, en se disant que c'est esthétique dans son salon. Quand je me débarrasse de livre comme «Analytic combinatorics», «Real world Haskell» ou «Stigmate» de Goffman, j'imagine assez mal comment, en le mettant dans une boite aléatoire, ça tombera sur des gens s'intéressant à ce sujet. Et réciproquement, comment quelqu'un cherchant des livres sur ces sujets tomberait sur la bonne boite.

Donc je préfère très fortement des méthode qui me permettent de plus cibler ce que deviennent les livres.

Amazon

Première précision: amazon maltraite ses employés, les témoignages sont nombreux et concordants, et je n'encourage pas à commander dans leurs entrepôts. Par contre, amazon permet aussi de vendre de particulier à particulier (moyennant une commission, bien sûr). Et à l'avantage sur ebay, par exemple, de fournir très facilement des informations comme: le nombre d'exemplaires en vente, et à quel prix. Donc pour une revente d'occasion, j'ai pas de scrupule à utiliser amazon.

Pour chaque livre, j'ai été regardé sur amazon combien il vaut d'occasion. Amazon est détestable entre autre parce qu'ils imposent 2.99€ comme tarif d'expédition. Ce qui est le prix du timbre pour un livre de poche vraiment pas épais. Mais des timbres montent facilement à 6€. Donc je faisais un premier tri approximatif. Si le livre était gros et que le premier prix était en dessous de 10€, je ne le mettais pas à vendre. Finalement, les seuls gros livres que j'ai vendu ont été des livres de cours universitaire. Quand j'ai mis un objet en vente, je me suis aligné sur le prix minimal actuel, pour un ouvrage d'état similaire ou de meilleur état. Il faut noter que les vendeurs professionnels peuvent programmer leur prix. Un quart d'heure après que j'ai mis un prix inférieur au leur, ils baissent leur prix pour être un centime en dessous de moi. Je dois donc régulièrement venir redescendre mes prix jusqu'à ce que soit ils arrêtent de suivre, soit ça ne soit plus rentable. J'imagine que ça peut aussi être utilisé pour faire baisser le prix d'un livre d'occasion qui t'intéresse: tu fais semblant de le revendre pas cher, puis tu l'achète au vendeur qui l'a vraiment et a baissé son prix. Mais amazon doit le remarquer rapidement et lutter contre ce genre d'action.

Je pense que je me suis assez facilement fait avoir, parce que j'avais pas bien compris le tarif d'amazon. Je pensais que c'était proportionnel au prix de vente, mais j'ai l'impression qu'en fait, il y a aussi une base fixe. Ce qui fait que j'ai sûrement perdu de l'argent sur des livres de poches revendu pas cher. J'ai cependant pas un énorme regret, j'ai pas perdu énormément, j'ai gagné en moyenne, et les livres sont allés à des gens qu'ils intéressait.

Gibert et Momox

Pour ce qui n'était pas vendable sur amazon, j'ai pris les applis Gibert Joseph et Momox. Les deux rachètent des livres d'occasions. Et tu n'as pas à payer l'expédition. Momox rachète systématiquement moins cher que Gibert, qui rachète moins cher qu'Amazon. Gibert ne rachète que des livres à l'état comme neuf. N'étant pas capable de savoir avec certitude ce qu'ils considèrent comme «état neuf», j'ai aussi donné des livres où j'avais un doute, puis les ai laissé trier. J'ai mis tout ce qu'ils rachètent dans des cartons, que j'ai déposé dans une boutique. Vu le poid des deux cartons, je n'aurai pas pu le faire en métro, ce qui fait que je dois soustraire un uber du bénéfice de l'opération. Les livres non neufs, il faut payer les frais de gestions pour les récupérer. Sinon ils les détruisent. Je l'ai fait, et ça fait encore cinq d'euro à retirer du bénéfice total. J'étais au courant, et c'est pour ça que je n'ai mis dans mes cartons que des livres qui me semblaient à peu près neuf même si pas totalement.

Concernant Momox, la livraison se fait dans un point relais-colis. Où je me suis pris des remarques désobligeante des vendeuse sur mon accoutrement, mais comme de base, je n'avais pas l'intention de faire mes courses dans une boutique de vêtement qui vendent des trucs à plus de 100€, ils n'ont donc pas perdu un client.

Remise en main propre

J'ai listé les livres/prix en photo, puis les ai posté sur twitter, facebook, (je sais plus si je l'ai mis sur le blog), en demandant aux gens que je connais s'ils y en avait que ça intéressait. J'ai aussi envoyé ces listes à ma famille (qui ont un énorme avantage: puisque j'étais déjà chez mes parents, j'avais pas besoin de transporter les livres.) J'ai demandé à être payé pour certains livres, en prenant comme prix la moitié de la valeur que j'aurai pu tirer de la vente amazon/gibert. Ce qui m'évite d'avoir l'impression d'y perdre des sous en les proposant parfois à des quasi-inconnu qui me suivent sur twitter. Ça m'a permis de rencontrer un mutual twitter, très sympa, que j'avais jamais vu.

Vu que j'ai récupéré près de 150€ dans ces ventes directes, dans le meilleur des cas, j'aurai pu en tirer 300€, mais avec plus de temps passer à gérer le tout. Donc j'y ai peut-être un peu perdu en argent, mais gagné en temps. J'ai retiré tout ça des cartons pour Gibert et Momox. Ce qui fait que Gibert et Momox ont trouvé que des articles manquait. Mais comme ils sont bon en logistique, ils ont géré quand même. Par contre, j'ai oublié parfois de retirer des trucs d'amazon, ce qui fait que j'ai du annuler plusieurs ventes, car je n'avais plus les ouvrages.

Enfin, une bruxelloise geek m'a dit que ça lui semblait la bibliothèque idéale. Elle adore la SF. Et s'intéresse au science, au moins assez pour vouloir de la vulgarisation. J'ai donc transporté pas mal de truc à Bruxelles. Vu le poid des livres, je pense que c'est ce qui m'a pété une roue de valise. J'ai fini par lui donner ces dizaines et dizaines de livres.

Résultat

Temps total:

Ça m'a pris plus d'une semaine de faire tout ça. Assez littéralement à temps plein. Je me suis énormément étalé dans le salon de mes parents, histoire de trier. Non seulement trier selon la boutique où je vend. Mais pour les livres qui se vendent pas, ou qui sont sur amazon, trier par style de livre, de façon à pouvoir le retrouver facilement quand je le cherche. J'aurai vraiment pas cru que ça prendrait tant de temps. Je réalise que la gestion de stock est un vrai métier. Et c'était clairement pas une manière intéressante de passer une semaine de vacances.

Argent

Je suis même pas capable de faire un décompte exacte. Parce que j'ai acheté pour des centaines d'euros de timbres, parfois en liquide, parfois en carte bleue. Et comme le résultat des ventes se compte pas en milliers d'euros non plus, un résultat qui ne tiendrait pas compte des frais d'expédition ne vaut rien. De plus, j'ai pas tenu trace d'à combien exactement j'ai revendu les livres.

Voici quand même les chiffres dont je dispose: vente Gibert: 168€. Moins 5€ pour récupérer les ouvrages qu'ils ont refusés. Concernant amazon, j'ai récupéré 602€ sur mon compte en banque, pour 56 commandes. En évaluant en moyenne à 4€ une expédition, ça me fait pour 224€ de timbres. Donc un bénéfice de 378€. Quant aux remise en main propre, j'ai du en avoir maximum pour 150€.

Bref, me débarrasser de ma bibliothèque m'aura rapporté moins de 700, pour un truc qui m'a pris plus d'une semaine à gérer.

Si c'était à refaire, je le referral pas.

C'est pas fini

Le stock étant à Paris, chez mes parents, je ne peux m'occuper des ventes que quand je suis en vacances chez eux. Je met donc amazon en pause quand je suis loin et le réactive un jour ou deux avant de rentrer à Paris. C'est en général le moment où j'ai le plus de ventes, quelques minutes après avoir réactivé mon stock. J'ignore pourquoi. Clairement, le fait que les vendeurs pros n'aient pas eu le temps de réagir dans les 1ère minutes, et rebaisser leur prix, ça doit jouer. Cependant, je doute que ça suffise comme explication. Ainsi, mes dernières ventes sont: Rouge (partition de l'album de Golman), «Le Cycle de Fondation, Tome 2, vers un nouvel empire», d'Asimov. «Une belle histoire du temps» de Hawking. «Un cerveau d’exception, une bio de John Nash». «Anatomie de scénario», de Truby, «Trop inteligent pour être heureux. L'adulte surdoué». «Lyra et les oiseaux», de Pullman... Bref, y a beaucoup de livres qui sont pas des super best seller qui se revendent toutes les demi heures. Peut-être que des gens suivent ces ouvrages et sont tenus au courant du moment où une nouvelle vente apparaît. Je l'ignore.

Note

[1] Je comprend vraiment pas pourquoi elle republie pas ces textes. Ils étaient quand meme bien mieux que ce qu'elle fait aujourd'hui.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.milchior.fr/blog/index.php?trackback/730

Fil des commentaires de ce billet