Ma plus grande fierté récente: je n'ai pas rit

Voici ma plus grande fiertée récente. Je me suis retenu de rire. Et ceux qui connaissent mon rire savent que ce n'est pas rien.

Récemment, j'ai été à un enterrement religieux, avec prêche par un rabbin. Je ne suis moi-même pas croyant, ni très intéressé par les cérémonies. Mais ça faisait plaisir à une personne vivante que je sois là, et j'étais prêt à faire un effort pour faire plaisir à cette gens, surtout en ce moment là.

Pour une raison que je n'explique pas exactement, j'ai un peu d'affection pour les officiants qui font un effort pour parler aux gens ne partageant pas sa religion. J'ai déjà eu l'occasion d'en voir un aux mariage d'un couple d'ami. Je crois que j'apprécie quelqu'un qui a un pouvoir et ne l'exploite pas. Il a été chargé par les organisateurs d'animer une partie de la cérémonie. La cérémonie est importante aux yeux des organisateurs. Je n'ai rien contre les cérémonies. L'officiant pourrait en profiter pour tenter de convertir/culpabiliser les non-croyants présent dans l'assistance captives, qui sont justement rarement là. Où alors décidé de les ignorer, puisque ni lui, ni ses confrères n'ont grand chose à gagner ou a perdre de nous avoir plu ou non.

Il se trouve que le rabbin a beaucoup chanté - il chantait admirablement bien d'ailleurs - en hébreu. Puis, en français, il a commencé une phrase par «il y a une vérité avec laquelle nous serons tous d'accord, quelque soit nos croyances». Le «quelque soit nos croyances» m'a un peu rassuré, je n'aurai pas à subir je ne sais combien de dizaines de minutes de trucs sans rien comprendre, ni même pouvoir signaler quand je ne comprend pas[1] comme j'aurai pu faire dans un cours ou une conférence. Puis il a continué sa phrase avec «une fois que la lumière de l'âme s'est allumée, elle brillera pour toujours au pied de Dieu.» Et là j'ai eu envie d'éclater de rire. Je trouve la blague hilarante - à part que ce n'est probablement pas une blague. La tension est forte en ce lieu, ce qui exacerbe les émotions. La prémisse est crédible: faire un discours pour tous. La chute n'en est que plus génial, sortir une des phrases les plus clichés possible sur la religion. Le tout dans un contexte totalement sérieux où il n'était absolument pas attendu qu'il y ait d'humour.

J'ai failli éclater de rire. Je ne l'ai pas fait. Je suis fier de moi.

Note

[1] En fait, je suppose que j'aurai pu répondre. Un invité a signalé au rabbin qu'il ne faisait pas la prière de la bonne façon.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.milchior.fr/blog/index.php?trackback/698

Fil des commentaires de ce billet