Tentative de compréhension d'une couverture de magasine télé

«Exclusif:
Franck Dubosc
"La comédie se porte bien en France"»

C'est ce que j'ai lu sur un magasine télé trouvé chez mes parents.

Je suis resté perplexe devant cette accroche. Plusieurs minutes. Je n'ai pas réussi à comprendre.

Pas concernant l'affirmation que la comédie se porte bien. Je sais qu'il est de bon ton de cracher sur le cinéma français, et la comédie en particulier. Je veux bien croire qu'elle se porte bien financièrement, en terme de place vendue, de nombre de film produit. Quant à la qualité, je veux éviter de juger sans avoir vu. Et j'ai pas spécialement envie d'aller voir.

Exclusif

Par contre, que peut bien signifier le mot «Exclusif» ici ? Ce qui est exclusif, c'est l'«information» "La Comédie se porte bien en France" ? J'espère bien que c'est pas une exclusivité. Ça voudrait dire que les gens étaient pas au courant. Ça serait très inquiétant pour le domaine de la comédie, si c'était quelque chose de totalement nouveau au point que c'est une exclusivité de dire qu'elle se porte bien. Pire, ils en seraient au point où ça va tellement mal qu'ils savent que les lecteurs d'un magasine télé savent que ça va mal, et qui faut leur dire que ça a changé.

Ou alors, ce qui est exclusif, c'est que Dubosc pense que la comédie va bien ? Dubosc n'est pas la personne la plus critique qui soit quand à son métier. Pour autant que je le connaisse, c'est un bon client des médias, pas contrariant, plutôt consensuel. J'espère bien qu'il pense que la comédie va bien. Ça fait des décennies qu'il gagne sa vie et sa notoriété avec ça ! Et quand bien même ça irait un peu moins bien en ce moment, je doute que ça soit lui qui tire le signal d'alarme quant à l'état de la comédie, ça ne collerait pas trop à son personnage.

Ou alors, ce qui est exclusif, c'est qu'ils aient une interview de Dubosc contenant la phrase "La comédie se porte bien en France". Mais dans ce cas, pourquoi nous dire que c'est une exclusivité ? Je veux dire, c'est un peu le principe des interviews qu'une personne donne à un journal en particulier. Le fait que le verbatim de l'interview soit exclusif à ce journal.

Conclusion

Comme m'a dit le membre de la famille à qui j'ai fait ces réflexion à haute voix, étant bloqué devant le journal télé: ça ne sert à rien de réflechir autant à ces trois lignes. En supposant que la couverture n'ait pas été créé par un générateur de texte aléatoire, je me demande encore ce qui est passé par la tête de la personne rédigeant ce morceau de couverture là.

Commentaires

1. Le dimanche 18 février 2018, 19:25 par Typhon

"Exclusif" fait partie de la liste de huit ou dix mots qu'emploient ces magasines pour introduire leurs sujets, c'est tout.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.milchior.fr/blog/index.php?trackback/691

Fil des commentaires de ce billet