JE D'EGO, le blog personnel d'Arthur Milchior

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Textephrases plus ou moins entendues › Actualité

Commentaires absurde sur l'actualité

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, janvier 8 2015

Défense de la liberté de défendre la liberté d'expression

C'est pas spécialement que je n'ai pas envie de parler de l'attaque à Charlie Hebdo, mais je n'ai rien à dire, tout à déjà été dit, et même le reste. Je dirais même que je suppose que je suis sans cœur, j'ai vu les réactions sur twitter, mes amis facebook les blogs que je lis, les journaux, les réunions publiques[1]. Et en ce qui me concerne, l'attaque ne m'a pas émue, ni ne m'a fait pleurer, encore moins donner envie de vomir. Pas parce que c'est normal, mais parce que des horreurs, il y en a sans arrêt, pour plein de sujets, et partout dans le monde. Je ne m'indigne pas à chaque fois, n'en parle pas à chaque fois. Je ne dis pas que c'est normal de ne pas le faire, même si je vois mal comment ça serait possible d'avoir une vie si on était touché par chaque acte atroce. Mais en tout cas, le fait que ça soit dans mon arrondissement, et que je connaisse des gens qui connaissent des gens qui connaissent les assassinés, je ne vois pas pourquoi je trouverai ça plus insupportable que tant d'autres.

Je ne dis pas que ces réactions sont déplacées, ni qu'elles ne le sont pas. Je n'ai pas d'avis sur la question, comme souvent, je n'ai pas d'opinion tranchée. Mais j'ai vu sur twitter bien d'autres questions se poser:

  • Est-ce qu'il faut dire/utiliser «Je suis Charlie» ? On peut trouver la mort inacceptable sans dire qu'on est un journal ayant eu, récemment encore, des propos sexiste/classiste/validiste... Mais on peut aussi trouver que le message est simple et rassembleur, signe important à envoyer.
  • Faut-il déjà rire ? Ainsi le Paname, café-théâtre près de chez moi, idéal pour les débutants, a annulé les spectacle ce soir là[2]. Si tu reviens j'annule tout, émission d'actualité avec des humoriste que j'admire, a été remplacé sur France Inter, par une émission spéciale. Pour le coup, ma réponse est oui. «Vouloir contenir l’humour et le rire pour les moments heureux est, pour l’homme d’esprit, aussi inconvenant que de réserver l’usage des radiateurs aux jours ensoleillés.». Je me suis pris un billet pour la 1ère parisienne de Garnier Vs Sentou. Certes, ce n'est pas une insulte de dire qu'ils ne sont pas des humoristes engagés, ils n'ont pas de combats pour autant que je le comprenne, mais c'est un magnifique spectacle sur l'amitié, et je suis content d'y être allé. Et puis de toute façon, ces morts étaient les premiers à rire de leurs craintes.
  • Question un peu différente: faut-il déjà rire de Charlie Hebdo ? C'est une chose de se moquer des attaquants, il y a des jolis dessins de presse sur ce sujet, et d'autres en hommage aux caricaturiste morts. Je pense aussi à Chinask qui a tweeté «#Framboisier la semaine dernière, #Cabu cette semaine, à mon avis c'est le club Dorothée qu'est visé!!!! #CharlieHebdo». Mais est-il déjà possible de critiquer Charlie Hebdo. Sans aller jusqu'à «ils l'ont cherché, bien fait pour eux», ce qui a pu se lire, certains trouvent que l'intervention de Philippe Val en public est indécente[3]. Plus prosaïquement, dans la phrase «Je n'aime pas Charlie Hebdo, mais je suis indigné», est-ce que la première partie est 1)indispensable 2)de trop ?
  • Faut-il en parler ? Après tout, ça fait le jeu des terroriste de parler de la terreur. Et concernant les célébrités, les artistes, est-ce de la récupération, pratique déshonorante[4]
  • Est-il possible de mettre en garde contre un «Patriot act» à la française, est-ce que le plan vigipirate est attentatoire aux libertés, et le relever est contre-productif pour la défense de la liberté ? Ou est-ce que l'union nationale exige pour l'instant de tout accepter du gouvernement ?
  • Est-ce que ça va être récupéré par les islamophobe ? Faut-il le dénoncer ? Est-ce que ça fait le jeu de l'islamophobie de dénoncer que ça fasse le jeu de l'islamophobie... ?

Je n'ai pas de réponse à ces questions, sauf quand je l'ai indiqué, et encore ce n'est une réponse que pour moi personnellement. Le point que je trouve effrayant, pour ce que je peux voir de facebook/twitter. C'est à dire de gens que je considère comme des amis/copains, et de gens que je trouve suffisamment intéressant et réfléchi pour avoir envie de les lire. Le point que je trouve effrayant, disais-je, c'est que non seulement beaucoup ont des réponses, mais en plus beaucoup savent que leur réponse est la bonne et veut le faire savoir. L'un dit à l'autres qu'il ne faut pas rire, ou alors «sans dépasser certaines limites»[5]. Un autre, au contraire, va demander à ce qu'on ne retienne aucune blague, quelque soit sa vulgarité comme l'aurait voulu Charlie Hebdo. D'aucun reproche le manque de soutien et la peur de ceux qui ne disent pas «Je suis Charlie», d'autre de dire qu'on ne peut prendre pour soi le nom d'un journal aussi sexiste/transphobe/raciste... Dans ces exemples, celui qui a la réponse veut la passer à d'autres, et même l'imposer à d'autres[6]. Et comme dans plusieurs billets récents, je vais te dire que je ne comprend pas.

Je ne comprends pas comment on peut vouloir la liberté d'expression sans accepter encore plus qu'elle ne s'applique pas à la manière de la défendre. Comment on peut défendre la notion de tolérante, en n'acceptant pas d'autres réponses à toutes ces questions, d'autres manières de réfléchir, de penser. C'est à dire, exactement ce qu'on déclare défendre.

Notes

[1] Je vis près de République, je ne risque pas de la rater

[2] J'ai une pensée pour les humoristes du mercredi qui renoncent donc à leur semaine de salaire.

[3] Le fan d'humour que je suis préférai le sketch Une journée avec un blasphémateur, sur le même thème

[4] En ce qui me concerne, je considère que non. Comme dit récemment, j'ai pas pour but que ce post soit lu, et là, j'ai pas de spectacle à remplir.

[5] pour citer le post d'un ami qui m'a lancé dans ce billet

[6] Ce qui est d'autant plus simple qu'il est dur - au moins pour moi - de savoir exactement quoi écrire et quoi ne pas écrire face à tant d'ordre contradictoire, si l'on veut être «quelqu'un de bien» (tm). Donc si quelqu'un sait, il suffit de l'écouter, et si un autre nous reproche d'avoir mal fait, on aura une excuse.

lundi, mars 14 2011

Sondage

Selon un sondage rien qu'à moi, il y a au moins 90% de chance que ce soit un socialiste qui emporte les élections

des primaires du P.S.

samedi, août 8 2009

Suggestion pour l'opposition

Finalement, le temps de paroles de Sarkozy pourra être décompté du temps de parole de la majorité.

Par contre, est-ce que c'est que le temps de Nicolas Sarkozy? Ce serait intéressant de demander à ce que le temps de parole de Carla Bruni-Sarkozy soit décompté.

En même temps, l'UMP peut se rassurer, si on ne compte que le temps où elle est audible, ça n'impactera pas leur temps de parole.

mercredi, août 5 2009

Appel du procès carambar

Début

OMG-que choisir a gagné son appel pour le procès Carambar.

En effet, l'avocat d'OMG-que choisir a menacé de lire l'intégralité des blagues carambar au juge pour lui prouver qu'il a raison. Ceci a suffit à faire craquer le juge.

mardi, juillet 28 2009

L'état de N. Sarkozy est rassurant

C'était le titre d'un article sur lequel mon regard a glissé aujourd'hui: "L'état de Nicolas Sarkozy est rassurant".

Qu'est-ce que ça veut dire? La France est rassurante? Pas pour les divers endroit du monde où on a notre armée. De toute façon, je doute que notre état soit très menaçant en général. Si?


A moins bien sur qu'ils ne parlent de son état de santé.

Mais alors titrer "L'état de Nicolas Sarkozy est rassurant" prouve que les journalistes ne savent plus écrire. Ce titre ne nous dis pas si N. Sarkozy va mieux ou non, puisqu'on ne sait pas si l'"état de Nicolas Sarkozy" est rassurant pour la France, ou juste pour Nicolas Sarozky.

lundi, juin 8 2009

Bayrou chez l'opérateur historique

Ce matin, François Bayrou est parti ce plaindre chez l'opérateur historique. Son modem Orange ne fonctionnait plus.

* * * * * *

Oui, je le sais, c'est très fortement inspiré du post du jour chez l'actu en patate, mais je trouvais que le fait que ce soit une livebox (ie, le modem de Orange, qui est aussi la couleur de son parti) n'était pas assez mis en avant.

Arthur Rainbow qui devrait arrêter de commenter chaque texte qu'il écrit, alors que le commentaire est plus long que le texte.

dimanche, juin 7 2009

Dépouillage de vote

Le type au bureau de vote était très fort, il m'a posé la question "Faites vous quelque chose ce soir"... et moi bêtement j'ai répondu non. Et hop, je me suis retrouvé à compter les enveloppes.

Les types qui ont fait la liste ne manquaient pas d'humour. Le front national était à l'extrême gauche, le modem à l'extrême droite et la majorité présidentielle au centre.

En gros, sur deux cent enveloppes, j'ai eu une vingtaine d'Europe-Ecologie, une dizaine de socialiste et 127 nuls 127 majorités présidentielle et 4 nuls. Excusez moi, au niveau du sens, on les confonds.

Parmi les nuls, on a eu un avec un papier avec un point d'interrogations, globalement, j'étais plutôt d'accord avec ce vote.

mercredi, mai 13 2009

Si le monde était un village ...

Si vous allez voir la page Si le monde était un village ... , au lieu des pourcentages, on vous donne des chiffres en disant comment serait le monde si c'était un village de 100 personnes.

Fort heureusement, ils n'ont pas laissé la virgule.

On peut y lire, entre que que 20 personnes auraient accès à un ordinateur, dont 15 connectées à un réseau de type internet.

Par contre, j'attends toujours de savoir à quoi servirait internet, si il n'existait que 15 personne pour y poster, et qu'elle vivent tous dans le même village.

lundi, mai 11 2009

Vous travaillez chez TF1?

-Vous travaillez chez TF1?
-Oui
-Alors vous êtes pour HADOPI.
-Non
-Alors vous ne travaillez pas chez TF1!

lundi, mai 4 2009

Grève dans les prison

Les prisons manquent de moyen et de gardien, la solution est simple:

Faites passez les prisonnier pour des cadres supérieure et envoyez les dans des usines qui vont bientôt être fermé. Ils seront alors retenu gratuitement par les futurs-ex-salariés.

Par ailleurs, il semblerait que pour soutenir leurs gardiens, les prisonniers voudraient faire grève aussi, ils sont prêt à assumer le risque de perdre définitivement le statut de prisonnier.